Coup de soleil : les premiers réflexes

La crème solaire est un élément indispensable pour vos vacances d'été

Coup de soleil : les premiers réflexes

Si le coup de soleil est relativement banal, il n’en reste pas moins grave. Alors quels sont les premiers réflexes à adopter pour soulager la douleur et prévenir les pathologies associées ?

Qu’est-ce qu’un coup de soleil ?

Un coup de soleil n’est pas un simple rougissement de la peau. Il s’agit d’une véritable brûlure cutanée que l’on appelle également « érythème solaire ».

Suite à une exposition solaire intense ou prolongée, les rayons UVA altèrent profondément l’organisme et les UVB brûlent l’épiderme et notamment celui des parties du corps très exposées telles que le visage, le décolleté et les bras.

Il existe différentes formes de brûlures, à savoir la brûlure du premier degré, la brûlure du second degré superficiel et la brûlure du second degré profond.

Quels sont les premiers réflexes à avoir après un coup de soleil ?

Si les brûlures du second degré requièrent une consultation médicale, la brûlure du premier degré peut se traiter naturellement, à l’abri du soleil, avec l’avis préalable d’un pharmacien.

Le vinaigre de cidre est un remède de grand-mère connu pour soulager les coups de soleil en raison de ses propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et apaisantes. Mais le gel natif d’aloe vera bio est un traitement plus approprié pour toute la famille puisqu’il est moins agressif et qu’il favorise la reconstruction de l’épiderme.

Nos recommandations

Enfin, puisque les coups de soleil à répétition fragilisent l’épiderme et que l’exposition au soleil de manière générale favorise l’activation des radicaux libres et l’apparition de cancers cutanés et oculaires, il est préférable de se protéger du soleil en respectant les consignes de base et de contrer le processus d’oxydation avec une alimentation riche en antioxydants ou une dose journalière des compléments alimentaires M2C2®.

Cet article a été rédigé par Virginie Ollivier, hygiéniste naturopathe en ligne et à Grenoble. Retrouvez-la sur son site pro et sur Twitter !

Des compléments alimentaires pour de beaux cheveux

Cheveux santé

Des compléments alimentaires pour de beaux cheveux 

Suite aux agressions hivernales ou estivales, retrouver une chevelure soyeuse et brillante devient une priorité pour bon nombre d’entre nous. Mais attention, si les soins naturels et biologiques tels que les huiles végétales font partie des traitements à envisager, il est important d’être également attentif à la diététique.

 

Quelle alimentation privilégier pour des cheveux forts et brillants ? 

L’hygiène de vie est un point majeur sur lequel il est nécessaire d’agir lorsque l’on souhaite renouer avec une belle chevelure. Associé à une hydratation suffisante, l’arrêt du tabac et de l’alcool apparaît en effet comme une impulsion salvatrice.

La consommation d’une alimentation variée et équilibrée permet quant à elle de prévenir les carences, l’altération de la qualité du cheveu, voire sa perte. On veillera notamment à ingérer suffisamment de fruits et légumes crus, d’aliments contenant des antioxydants, des vitamines du groupe B, du magnésium et du zinc.

 

Quels sont les bienfaits des compléments nutritionnels M2C2® sur les cheveux ? 

Si le soja et les germes frais de céréales agissent efficacement sur les cheveux rêches ou abîmés, il faut savoir que les suppléments alimentaires M2C2® tels que M2C2 femina® et M2C2 sport® interviennent à la fois pour prévenir et traiter les dégâts au niveau du cheveu.

Les compléments alimentaires M2C2® contiennent en effet les nutriments essentiels aux phanères que sont le magnésium et le zinc. De plus, la dose journalière conseillée apporte 143 % des apports recommandés en vitamine B6, qui participe au métabolisme des protéines soufrées de la kératine. 

 

 

Cet article a été rédigé par Virginie Ollivier, hygiéniste naturopathe en ligne et à Grenoble. Retrouvez-la sur son site pro et sur Twitter !

 

L’alimentation anti acné

la nutrition est bien lié à son alimentation

L’alimentation anti acné

L’acné ne touche pas exclusivement les adolescents puisqu’elle peut également faire son apparition à l’âge adulte, en particulier chez les femmes. À quoi est-elle liée et comment se défaire de ses manifestations disgracieuses ?

 

Qu’est-ce que l’acné ? 

L’acné est une maladie qui ne doit pas être confondue avec la survenue de quelques boutons. Il s’agit en effet d’une véritable affection qui intervient au niveau du follicule pilo-sébacé.

Elle se manifeste par l’apparition relativement importante de boutons, comédons, pustules, nodules ou kystes, principalement au niveau du visage, du cou et du dos.

L’acné peut être favorisée par les modifications hormonales ainsi que par la consommation de tabac, d’alcool et de produits transformés.

 

Quelle alimentation contre l’acné ?

Étant donné les facteurs favorisants de l’acné, l’adoption d’une bonne hygiène de vie reste le meilleur moyen de la prévenir et de la traiter, en parallèle d’une consultation médicale.

Ainsi il est recommandé d’éviter la cigarette, les boissons alcoolisées et les produits industriels de manière générale. Il est également essentiel de surveiller sa consommation de produits laitiers, de charcuterie, de sucre raffiné, d’aliments à indice glycémique élevé, voire de gluten.

Pour finir, il est conseillé de respecter les associations alimentaires et de veiller à manger quotidiennement les portions recommandées de fruits et légumes, puisque ces derniers participent à la fois à l’apport en vitamines, minéraux et oligo-éléments et à l’équilibre acido-basique.

 

Cet article a été rédigé par Virginie Ollivier, hygiéniste naturopathe en ligne et à Grenoble. Retrouvez-la sur son site pro et sur Twitter !

 

L’alimentation anti cholestérol

L’alimentation anti cholestérol

Si le cholestérol est essentiel à notre organisme, l’hypercholestérolémie peut quant à elle entraîner des problèmes de santé. Mais que recouvre ce terme médical et comment prévenir les risques associés ?

 

Pourquoi parle-t-on de bon et de mauvais cholestérol ?

Le cholestérol est un lipide de la famille des stérols, utile au bon fonctionnement de notre corps. Ses transporteurs, les lipoprotéines LDL et HDL, approvisionnent différemment les cellules, d’où l’emploi des termes « bon » et « mauvais ».

En effet, les LDL (« mauvais cholestérol ») peuvent favoriser l’apparition de dépôts graisseux sur les artères, tandis que les HDL (« bon cholestérol ») préviendraient les plaques d’athérome.

 

Qu’est-ce que l’hypercholestérolémie ?

L’hypercholestérolémie est une dyslipidémie qui se traduit par un LDL-cholestérol élevé : un taux de C-LDL supérieur à 2,2 g par litre de sang est forcément anormal puisque l’objectif pour les personnes à risque cardiovasculaire faible est de ne pas dépasser le seuil de 1,9 g.

Il s’agit d’un facteur de risque de diverses pathologies telles que l’infarctus du myocarde, l’accident vasculaire cérébral (AVC) et le décès cardiovasculaire.

 

Qu’est-ce qu’une alimentation anti cholestérol ? 

Associée à une activité physique, l’alimentation anti cholestérol vise à prévenir et à traiter l’hypercholestérolémie, en diminuant le taux de mauvais cholestérol et en augmentant le bon. S’il est préférable de suivre les conseils diététiques d’un professionnel de santé, on retrouve souvent les mêmes recommandations.

En effet, il est préférable de limiter la consommation d’alcool, de produits industriels, de beurre, de charcuterie, d’abats et de viande rouge. À l’inverse, il est important de manger suffisamment de fibres, de fruits et légumes (ail, artichaut, avocat, carotte, fenouil, légumes verts, oignon, olives, poivron, pomme, …) et de remplacer les aliments précédemment cités par des huiles végétales crues, du soja et du poisson vapeur.

Cet article a été rédigé par Virginie Ollivier, hygiéniste naturopathe en ligne et à Grenoble. Retrouvez-la sur son site pro et sur Twitter !

Ostéoporose et prévention via l’alimentation

Ostéoporose et prévention via la nourriture

Ostéoporose et prévention

En France, plus de 3 millions de femmes souffriraient d’ostéoporose ! Mais attention, la maladie n’est pas l’apanage de ces dames puisqu’elle touche aussi, bien que plus tardivement, les hommes. Alors quels sont ses symptômes et comment la prévenir ?

 

Ostéoporose : la définition

L’ostéoporose est une maladie des os qui se caractérise par la diminution de leur densité et la modification de leur micro-architecture.

Il s’agit d’une pathologie que l’on nomme « silencieuse » puisqu’il n’existe pas de symptômes spécifiques. Néanmoins la fragilité osseuse va de pair avec un risque de fracture élevé : col du fémur et poignet notamment.

 

Ostéoporose : la prévention

De nombreux facteurs favorisent l’ostéoporose et si certains tels que l’âge et la ménopause ne peuvent être évités, il est bon d’agir au plus tôt sur les autres.

Par conséquent, il est important de ne pas fumer, de pratiquer une activité physique régulière avec l’accord préalable d’un médecin et de s’exposer raisonnablement au soleil pour permettre la synthèse de vitamine D (attention, des expositions fréquentes ou prolongées peuvent avoir des conséquences néfastes sur l’organisme !).

 

Ostéoporose : l’alimentation 

Pour prévenir l’ostéoporose, il est également recommandé de faire attention à son alimentation. L’alcool et le café sont donc à bannir, au profit du thé vert, des aliments riches en calcium tels que les choux et de ceux contenant de la vitamine D comme les œufs.

Les compléments alimentaires M2C2® sont eux aussi une option à envisager puisqu’ils participent à la prévention de l’ostéoporose et des fractures associées en raison de leur complexe unique breveté : antioxydants, vitamines, magnésium et oligo-éléments à la biodisponibilité élevée.

Cet article a été rédigé par Virginie Ollivier, hygiéniste naturopathe en ligne et à Grenoble. Retrouvez-la sur son site pro et sur Twitter !

Les méfaits des suppléments protéinés

privilégier des compléments alimentaires

Les méfaits des suppléments protéinés

Si les protéines sont nécessaires à l’organisme, elles peuvent aussi lui être néfastes. Alors avant de céder à l’appel des suppléments protéinés, il est préférable de s’informer sur les dangers encourus et les alternatives éventuelles.

 

Les différents compléments alimentaires pour les sportifs

Un complément alimentaire est un produit qui complète l’alimentation et qui peut être pris quotidiennement ou plus rarement.  En nutrition musculation, ce sont principalement les compléments alimentaires antioxydants, multivitaminés et protéinés qui sont employés.

Les compléments vitamines et antioxydants permettent en effet de lutter contre les carences alimentaires et le stress oxydatif, tandis que les suppléments protéinés entretiennent la masse musculaire.

 

Les méfaits des suppléments protéinés 

S’ils favorisent la prise de muscle et la perte de poids, il est bon de savoir que les suppléments alimentaires protéinés sont aussi néfastes pour l’organisme. La surconsommation de protéines endommage les reins et le foie et peut également mener à de graves conséquences au niveau du cœur, d’où l’importance de consulter un médecin avant de suivre un régime hyperprotéiné ou de consommer des suppléments protéinés.

 

L’intérêt des compléments nutritionnels M2C2® pour les sportifs

Associés à une alimentation du sportif saine, les compléments nutritionnels M2C2 sport® permettent de garder la forme et d’atteindre un niveau de performance supérieur.

Solution buvable riche en antioxydants, en vitamines C et B6, en magnésium, en phosphore, en inositol et en zinc, M2C2 sport® protège le sportif pendant et après l’effort, favorise la contraction musculaire, la récupération sportive et la synthèse normale des protéines, sans les effets délétères des suppléments protéinés.

Qu’est-ce que l’équilibre acido-basique ?

Parler d'équilibre acido-basique induit nécessairement d'évoquer les poumons et les reins qui font partie intégrante du processus de régulation.

L’équilibre acido-basique à la loupe

L’équilibre acido-basique est pour ainsi dire un juste milieu entre l’acidité et l’alcalinité de notre corps, un paramètre élémentaire pour rester en bonne santé.

Ainsi notre organisme doit continuellement maintenir cet équilibre, le potentiel hydrogène (pH) du plasma ou partie liquide du sang devant par exemple se situer entre 7,38 et 7,42.

 

 

Quelles sont les conséquences d’un déséquilibre acido-basique ?

Parler d’équilibre acido-basique induit nécessairement d’évoquer les poumons et les reins qui font partie intégrante du processus de régulation.

Mais lorsque leur travail ne suffit plus et que les règles de base d’hygiène nutritionnelle ne sont pas respectées, l’acidose et ses conséquences fâcheuses apparaissent : fatigue, stress, vieillissement accéléré, augmentation de la pression artérielle, affaiblissement du système immunitaire, inflammation, déminéralisation osseuse (ostéoporose), …

 

Comment rétablir l’équilibre acido-basique ?

Pour prévenir l’acidose et les pathologies associées, il est conseillé de surveiller son pH urinaire, en achetant des languettes de papier pH en pharmacie.

Lorsque le corps est bel et bien surchargé de déchets acides, il est recommandé de bouger régulièrement, de s’accorder des moments de détente, de boire suffisamment et de privilégier les aliments alcalinisants aux acidifiants.

 

À ces nouvelles mesures peut éventuellement s’associer la prise de suppléments alimentaires tels que M2C2 femina®, M2C2 andro® et M2C2 sport®. Ces compléments alimentaires antioxydants aident en effet à renforcer ses défenses immunitaires et à lutter contre l’ostéoporose, en plus de neutraliser les acides grâce aux minéraux alcalinisants qu’ils contiennent.

 

Cet article a été rédigé par Virginie Ollivier, hygiéniste naturopathe en ligne et à Grenoble. Retrouvez-la sur son site pro et sur Twitter !

M2C2 sport®, un stimulateur de performance

stimulateur de performances

M2C2 sport®, un stimulateur de performance 

Le Laboratoire M2C2 Biotechnologies végétales propose une gamme de compléments alimentaires adaptés à chacun, puisque la santé est l’affaire de tous !

M2C2 femina® et M2C2 andro® côtoient donc le complément nutritionnel M2C2 sport®, qui permet aux sportifs de rester en forme et surtout, compétitifs.

 

Quelle est la composition des suppléments alimentaires M2C2 sport® ? 

Les compléments alimentaires M2C2 sport® sont brevetés et se présentent sous la forme de solutions buvables, riches en vitamines C et B6.

Compléments vitamines, ils contiennent également de la phytine (antioxydant), de l’inositol, du phosphore et du zinc à la biodisponibilité élevée ; la dose recommandée étant de deux cuillères à soupe de la solution au petit-déjeuner.

 

Quels sont les bienfaits des compléments nutritionnels M2C2 sport® ?

Les compléments alimentaires antioxydants M2C2 sport® sont indispensables à la nutrition du sportif puisqu’ils renferment de la vitamine C qui aide à combattre la fatigue et à renforcer ses défenses immunitaires.

Le magnésium qu’ils contiennent facilite quant à lui la contraction musculaire, la performance et la récupération sportive, et le zinc la synthèse normale des protéines.

Enfin, leur composition est de manière générale particulièrement intéressante pour le sportif régulier ou de haut niveau puisqu’elle permet de pallier les effets négatifs d’une activité physique intensive : radicaux libres, stress oxydatif, fatigue musculaire et affaiblissement des défenses immunitaires pour ne citer qu’eux.

 

Cet article a été rédigé par Virginie Ollivier, hygiéniste naturopathe en ligne et à Grenoble. Retrouvez-la sur son site pro et sur Twitter !

Les bases de la nutrition sportive

Les bases de la nutrition sportive

Comme celle de tout un chacun, l’alimentation du sportif doit être équilibrée pour permettre de conserver la santé. Mais ce n’est pas tout ! Il faut également qu’elle s’adapte à l’effort et qu’elle accompagne la progression, alors comment manger lorsque l’on pratique un sport ?

 

On consomme une alimentation variée et équilibrée 

Pour rester en bonne santé, il est important d’adopter une bonne hygiène de vie, de dormir suffisamment, de pratiquer régulièrement une activité relaxante et d’éviter tabac, alcool, café et thé noir.

L’alimentation du sportif doit quant à elle être saine, variée, équilibrée et majoritairement bio, afin d’apporter suffisamment de vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Idéalement, les fruits et légumes de couleur, à parfaite maturité, côtoient quotidiennement féculents, légumineuses, huiles végétales et protéines pauvres en gras saturés et à la digestibilité optimale : œufs, oléagineux, soja, poissons, …

 

On ajuste ses apports énergétiques et nutritionnels 

Tout comme l’hydratation, la nutrition du sportif doit être fonction du type d’activité physique, de l’intensité et de la durée de la pratique.

Le sportif n’ayant pas les mêmes besoins énergétiques et nutritionnels qu’une personne sédentaire, il peut être utile de consulter un médecin ou un diététicien afin d’adapter ses apports et d’augmenter légèrement la portion de protéines, par exemple.

Lorsque l’activité sportive est fréquente ou intense, les compléments vitamines tels que les suppléments alimentaires M2C2® complètent l’alimentation et fournissent à l’organisme une partie des nutriments essentiels. De plus, ces compléments alimentaires antioxydants protègent le sportif des radicaux libres et du stress oxydatif qui peuvent rapidement devenir toxiques pour l’organisme.

Cet article a été rédigé par Virginie Ollivier, hygiéniste naturopathe en ligne et à Grenoble. Retrouvez-la sur son site pro et sur Twitter !

Les compléments pour prévenir le cancer

prévenir le cancer par l'alimentation

 

Qu’est-ce que le cancer ?

Le cancer est une maladie liée à une multiplication et une prolifération incontrôlées de cellules anormales. On parle de cancer métastatique pour désigner la propagation de cellules néoplasiques jusqu’à un centre éloigné, par voie sanguine ou lymphatique.

Les tumeurs malignes les plus fréquemment rencontrées sont celles de la prostate, du côlon, du poumon et du sein, soit quatre formes de cancer bien différentes. Mais leurs taux d’incidence et de mortalité restant conséquents, pourquoi ne pas choisir de prévenir la maladie ?

 

Quels sont les aliments anticancéreux ?

Les facteurs de risque du cancer sont nombreux et c’est souvent leur interaction qui est l’origine de l’apparition d’une tumeur maligne. Notons bien évidemment le tabac, l’alcool, la pollution, les UV et le stress oxydatif, mais aussi l’alimentation.

Il est donc préférable d’opter pour une diète variée, équilibrée et bio, faisant la part belle aux fruits et légumes riches en antioxydants et notamment en lycopène (tomate cuite, poivron rouge, pastèque, pamplemousse, …). Et ce, au détriment des aliments classés cancérogènes ou potentiellement cancérogènes pour l’homme par l’Organisation mondiale de la santé, comme la charcuterie.

 

Quels compléments pour prévenir le cancer ?

Les suppléments alimentaires M2C2 Biotechnologies Végétales® sont formulés à partir d’un complexe breveté riche en vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Compléments alimentaires antioxydants, les solutions buvables M2C2 sport®, M2C2 femina® et M2C2 andro® regorgent de bienfaits pour la santé : ils peuvent notamment être prescrits pour renforcer les défenses immunitaires et prévenir le vieillissement cellulaire. De par leur composition, ces compléments nutritionnels présentent en effet une action antioxydante(1).

 

(1) D’après le Brevet Européen n° 2 452 577, accordé le 24 janvier 2013.

 

Cet article a été rédigé par Virginie Ollivier, hygiéniste naturopathe en ligne et à Grenoble. Retrouvez-la sur son site pro et sur Twitter !